Il n'y a pas besoin d'occasion particulière pour offrir une séance photo, alors laissez-vous tenter, une heure de votre temps pourrait suffire.

LA « PHOTO THERAPIE »

Cette méthode permet de renouer avec l’estime de soi et sa propre image.

Ceux et celles qui souhaitent se faire du bien, se rassurer, se réconcilier avec leur image et se donner une chance de se transformer intérieurement tout en douceur peuvent avoir recours à la photo thérapie.
Le procédé est simplement de poser en écoutant les consignes.
Et c’est là qu’une certaine méfiance s’impose.
Quand certains « professionnels » proposent, sur le Net, une valorisation de la personne passant par une prise de vue dans le plus simple appareil, il s’agit de s’interroger avant de prendre rendez-vous : que cherche-t-on exactement ?
A se trouver outrageusement sexy dans toute sa nudité ?
Soit, mais inutile de s’attendre à un effet thérapeutique agissant ailleurs que dans une chambre à coucher.
En revanche, lorsque l’ « œil » qui vous saisit est en mesure de vous parler et de vous écouter, vous pouvez être confiante, et donc vous laisser guider.
Quelles différences entre une séance de photographie-thérapie et une séance photo traditionnelle ?
« Outre une attention particulière portée au langage du corps (donc au langage non-verbal), l’atmosphère dans le studio ou il n’est pas question de poser comme un mannequin, donc de se projeter dans la peau d’un autre, au contraire, tout au long de la séance, j’invite celui ou celle qui me fait face à se retrouver, à s’écouter, à se découvrir sous son meilleur jour, dans un univers sécurisant et bienveillant ».
Même les personnes qui n’aiment pas se faire photographier s’y retrouvent forcément, chacun sait et sent que le photographe est au service de l’estime personnelle de son client.
Cette démarche peut-elle remplacer une psychothérapie ?
Tout dépend de ce que vous recherchez. La photographie-thérapie est d’abord et avant tout une aide au développement personnel et à l’estime de soi.
A ce titre, elle permet de prendre du recul sur sa propre image et d’avoir un regard sur soi plus indulgent et plus neutre.
Mais, évidemment, elle ne remplace aucunement un travail en profondeur avec des professionnels en psychologie.
On peut donc dire qu’elle est une expérience enrichissante qui permet, surtout, de retrouver le sourire en deux heures.
Même si on ne peut pas prédire comment cette méthode va évoluer, on peut être confiant tant les syndromes liés au physique ne cessent de s’accroître, dans notre société où le contrôle de sa propre image est devenu un passage obligé pour exister sur les réseaux sociaux.
 

Top